Hobbite de la Comté (violetbrownlock) wrote in _potterholics_,
Hobbite de la Comté
violetbrownlock
_potterholics_

  • Mood:
  • Music:

Autour d'une tasse de the

Characters: Hermione, Mrs Granger
Rating: K+ or PG
Language : French
One Shot

Disclaimer : Ces personnages ne sont pas ma creation, mais celle de J.K. Rowling. Ils ne m'appartiennent pas et je ne gagne rien avec mes fanfictions.

La bouilloire faisait entendre son sifflement suraigu si caracteristique. Hermione alla la prendre sur la cuisiniere et remplit deux mugs d'eau bouillante, apres avoir mis dans chacune un sachet de the. Elle les posa ensuite sur la table, une pour sa mere, une pour elle.

« L'heure du the ! »

Mrs Granger sourit a sa fille. Hermione s'assit en face et prit un petit gateau. L'heure etait paisible, le soleil dore de fin d'apres-midi se repandait dans la piece a travers les rideaux crochetes. Le bonheur etait parfois aussi simple que ca, pouvoir tranquillement boire une tasse de the avec ceux que l'on aime, sans crainte du lendemain. La paix etait dans les coeurs, la paix etait partout. Celui qui avait terrorise le monde sorcier et le monde moldu etait mort, definitivement.

Douceur teintee d'amertume pourtant, souvenirs penibles, tant d'amis chers qu'elle ne reverra plus, son ame et sa chair etaient marquees a jamais et le regard d'Hermione se voilait parfois de tristesse. Mrs Granger le remarquait et sentait la souffrance de sa fille, mais elle n'en parlait pas, se contentant d'une caresse sur la chevelure rebelle et d'un regard comprehensif. Et c'est pour cela qu'elle se rejouissait de ce que les prochains jours allaient apporter. Hermione trouverait-elle la guerison ?

« Tout est pret ?

-Oui, je pense, encore deux ou trois petites choses a mettre dans les bagages. Je pense pouvoir tranplaner demain. Je voudrais faire une etape en France chez Bill et Fleur. Je n'aime pas trop les transplanages de longue distance. Vous etes surs de ne pas vouloir prendre le portoloin ? Ca serait plus pratique.

-Non ma cherie, ton pere et moi avons un peu peur d'utiliser un tel moyen de transport, nous ne sommes pas des sorciers apres tout, et puis les billets sont deja reserves.

- Comme vous voudrez.

-Il est bien ton Viktor, enchaina Mrs Granger. Je l'ai tout de suite vu dans ses yeux. Il te respecte, et il est tres amoureux. Finit-elle avec un sourire en coin.

Hermione rosit legerement tout en plongeant son regard au fond de sa tasse.

-Il a des manieres un peu surranees, mais c'est absolument charmant. Ton pere n'en est pas revenu quand il lui a demande ta main dans les regles. Les jeunes gens de maintenant ne se donnent plus cette peine.

- Ca se fait encore beaucoup dans son pays je crois. Et dans le monde sorcier, les anciennes coutumes sont encore tres presentes.

- En temps normal j'aurais ete inquiete. Je t'aurais demande d'attendre un peu. Tu n'as que dix-neuf ans. C'est jeune. Mais nous ne sommes pas en temps normal. D'ailleurs plus rien n'a ete vraiment normal ces dernieres annees.

- On s'est promis que si on survivait, on ne se quitterait plus. »

La mere considera sa fille d'un air grave. Oui, Hermione avait frole la mort, avait vu la mort de ses yeux, et meme si elle ne lui en avait dit mot, avait devine qu'elle avait vecu les pires souffrances pour une femme. Son coeur se serra, et elle dut se maitriser pour ne pas laisser ses yeux s'emplir de larmes.

Sa fille, son petit prodige. Elle lui a ouvert les portes d'un monde ignore, a elargi son univers.

« -Tu as peut-etre dix-neuf ans, mais d'une certaine maniere tu es beaucoup plus agee que moi...

Hermione releva le visage, l'air surpris et emu.

-Et tu merites ton bonheur. Je te souhaite le meilleur, jusqu'a tes vieux jours. »

Sa voix tremblait legerement, mais cette fois, mrs Granger ne put retenir son emotion. Elle prit la bouilloire et se releva, un peu brusquement, pour la remplir, pouvant ainsi tourner le dos a Hermione, et essayer de se reprendre. Sa fille se leva pour la rejoindre.

« -Maman...Tu pleures !

- Ne fais pas attention a ca ma cherie, je suis un peu trop emotive, ce n'est rien. Oh et puis la Bulgarie est un beau pays, et ce n'est pas si loin. Deux ou trois heures d'avion tout au plus

-Et quelques secondes en portoloin, la taquina Hermione. Ne t'etonne pas de me voir venir prendre le the avec toi dans la cuisine.

La mere d'Hermione caressa doucement la joue de sa fille.

- J'adore la magie, dit-elle. »
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments